photo de la bouteille et du verre

8.6 Bavaria



Brasserie : Bavaria de Stater 1- 5737 Lieshout Hollande

Site français de la Brasserie

Contenance de la bouteille : 33 cl (plus fréquente en boite de 50 cl)

Degré : 7°9, 8°6 pour une nouvelle boite de 2015


Mousse : Blanche.

Couleur : Entre blonde et ambrée, dorée.

Parfum : Malté et alcoolisé.

Goût : Sucré et alcoolisé la rendant doucement chaleureuse. C'est la persistance houblonnée très durable qui est la plus agréable.


Note : 11/20



La fermentation basse permet une superbe limpidité qui a fait son succès. En revanche, elle ne permet pas beaucoup de subtilité dans les saveurs ce qui fait sa limite pour les bières fortes comme la 8.6.

La 8.6 s'est trouvée au centre d'une lutte législative, il a un temps été question d'établir une forte taxe sur les bières dépassant 8°5 afin de lutter contre l'alcoolisme, les pouvoirs publics ayant remarqué que de nombreuses personnes s'alcoolisaient avec de la 8.6 ou des bières cousines avant de semer quelque pagaille dans les centres villes. La mesure a été oubliée, mais par précaution, la 8.6 française titre toujours 7.9, il faut se rendre en Hollande pour boire la véritable 8.6

Bavaria est aussi la brasserie qui a repris la production des bières de l'abbaye trappiste hollandaise de Koningshoeven sous la marque La Trappe. Ils ont innové en y introduisant une bière plus forte dite Quadruple sur le modèle des Double et des Triples belges.

On peut lire la date de 1719 sur la bouteille, c'est la date de fondation de la brasserie, qui chose étonnante pour une entreprise aussi importante est contrôlée par la même famille depuis 7 générations. Aussi étonnante est la dimension écologique de la brasserie, elle produit sa propre énergie et n'utilise que 4 litres d'eau pour produire un litre de bière alors que la moyenne est de 8 litres.

Une nouvelle dégustation de juin 2015 d'une boite était revenue à 8°6, servie à 13°, elle chauffait un peu, il me semble que les saveurs étaient plus puissantes que dans mon souvenir, sucrée, alcoolisée et amère. C'est celle qui apparaît sur la grande photo.

Retour page d'accueil