photo de la bouteille et du verre

Hoegaarden Julius



Brasserie : De Kluis Hoegaarden Stoopkenstraat 46 B3320 Hoegaarden Belgique pour la première bouteille NV Inbev Belgium Industrielaan 21 B1070 Brussel pour celle de 2016

Site de Inbev à qui appartient la Brasserie, depuis, c'est AB Inbev et le lien risque d'être encore rompu suite à l'achat de SAB Miller.

Contenance de la bouteille : 33 cl

Degré : 8°5


Mousse : Abondante, fine, très durable.

Couleur : Blonde, à peine trouble avec beaucoup de bulles.

Parfum : Malté, doucement épicé.

Goût : D'une grande ampleur et d'une longue persistance. On y sent des saveurs maltées, grillées, épicées avec une persistance richement houblonnée.


Note : 14/20



La brasserie de Hoegaarden est à l'origine du principal phénomène de la brasserie de ses vingt dernières années. Le brasseur a mis au point la bière blanche d'après une vieille recette tombée dans l'oubli.

Par la suite, devenue une grande brasserie prospère, elle a mis en route une bière de tradition flamande, la Grand Cru, la Verboten Vrucht caramélisée et donc cette blonde forte en hommage à Jules César.

La bouteille conseille un service entre 5° et 6°, je me suis contenté de 12°

Dans une nouvelle dégustation de octobre 2016, la référence à Hoegaarden avait disparu au profit d'une citation latine, curieusement pas Nunc est bibendum, mais Ave Julius te salutat. Cette bouteille 021 07 458 avait passé 6 mois en cave et devait être bue avant le 09 février 2018. La mousse était toujours aussi dense, le trouble bien présent, le doux bouquet d'épices bien présent tant au nez qu'en bouche. Trop, les caractéristiques notées plus haut restaient valables, mais dévalorisées par la prépondérance des épices.

Retour page d'accueil