photo de la bouteille et du verre

Pelforth Brune

Brasserie : Pélican Heineken rue du houblon 59310 Mons en Baroeul France ( signe des temps, la boite n'indique pas l'adresse de la brasserie mais celle moins alléchante d'un service consommateur).

www.pelforth.fr

Contenance de la boite : 50 cl, existe aussi en 25 cl et en 33 cl.

Degré : 6°5


Mousse : Abondante, un peu beige.

Couleur : Brune, limpide aux reflets bruns rouges.

Parfum : Ténu, en 2019, j'ai bien senti les malts torréfiés et le caramel.

Goût : Bien malté, très doux, l'amertume est étonnamment discrète. On sent le houblon uniquement par une sensation de fraîcheur. La bière est très peu saturée. J'ai l'idée que cette boite est plus légère, moins caramélisée que la version bouteille des bars, mais il faudrait une dégustation comparée pour le confirmer.


Note : 14/20



Voici la bière emblématique de l'amateur français de la fin du vingtième siècle. En effet, bien que la situation se soit un peu améliorée, c'était souvent la seule bière de qualité que l'on pouvait déguster dans les bars français. Elle est très bien distribuée, et comme elle est plus fine que ses deux concurrentes nordistes, la Vilforth de Dubois Vaast à Valenciennes et la Porter 39 de la brasserie de Maubeuge, elle s'est imposée comme la reine des bières brunes nationales. En 2019, la situation a changé, il se crée plus de bière qu'il est possible d'en boire, le projet amertume en a déjà dégusté 14000.

La Pelforth était traditionnellement distribuée en bouteille de 25 cl dans les commerces de détail, et en bouteilles sérigraphiées de 33 cl dans les bars. La boite de 50 cl est un nouveau conditionnement pour la brasserie qui ne pouvait ignorer le succès de ce volume. La brasserie du Pélican est une vieille brasserie de la métropole lilloise qui grâce à la Pelforth n'a pas subit le sort d'innombrables brasseries qui ont du fermer. Si la baisse de la consommation et la force de distribution des Alsaciens n'ont pas eu raison d'elle, elle a du s'incliner devant les Gulden hollandais et a intégré le groupe Heineken.

En août 2019, je me suis aperçu que je n'avais pas de photo de la Pelforth Brune, je crois que toutes les autres fiches où manquent les photos sont des bières plus rares ou disparues. C'était une boite 07:01 L9 098F à consommer avant avril 2020. Elle m'a fait penser à une Leffe Brune en moins torréfié. Je l'ai servie à 16°, c'était très bien, elle est restée bonne en tiédissant, mais 12° aurait certainement été mieux.

En 2021, elle a fêté ses cent ans en reproduisant les étiquettes emblématiques, ce sont celles qui viennent sur la grande photo. La brune remonte à 1937, elle portait alors le nom de Pelforth 43, Pélican forte avec 43 kilos de malt pour 100 litres de bière, et le h final pour faire anglais car elle avait le style Scotch. Ils sont finauds chez Pélican, six bouteilles, mais deux doublons, j'échange ma 1960 contre une 1980.

Retour page d'accueil